Enveloppe recrutement PSG : 20 millions ou zéro ?

Je vous fais part d’un avis personnel sur l’enveloppe de recrutement dont le PSG dispose durant ce mercato pour recruter les nouveaux joueurs. Il y a quelques semaines, après les déconvenues subies en championnat contre des clubs a priori moins forts, le président du PSG Sébastien Bazin avait clairement annoncé qu’il y aurait entre 20 et 40 millions d’euros pour la recrutement au cours de prochaines saisons.

Pour le moment, une seule arrivée pour un montant d’environ 3 millions est à répertorier. Pour la suite, le club fait bien des offres, mais ne semble pas en mesure de réunir la somme nécessaire. Je me demande bien comment le président du PSG a pu affirmer avoir 20 millions d’euros alors que la réalité est que le club n’arrive même pas à mettre 6 millions pour un joueur qui a planté 14 buts la saison dernière. Encore la semaine dernière, on nous disait que le club parisien attendait une rentrée d’argent. Mais d’ou vient elle ? D’un nouveau partenaire qui est recherché depuis deux ans mais n’arrive jamais ? Jai bien le sentiment qu’une fois de plus, les supporters vont être déçus de l’actionnaire qui n’est toujours pas capable de rajouter une grosse somme d’argent pour avoir une grande équipe.

Chaque année, à force d’avoir une mauvaise équipe, le club décoit en championnat et les pertes en fin d’exercice sont colossales. Plutôt que de rajouter de l’argent pour combler les pertes du à un mauvais classement, l’actionnaire devrait mettre cet argent en début de saison pour avoir des bons joueurs, ce qui lui permettrait d’être à l’équilibre en fin d’année. Le calcul n’est pourtant pas dificile. Enfin, rappelons-le, Colony Capital est prêt à mettre 100 millions d’euros pour la rénovation du Parc des Princes … Mais 6 millions pour Néné, pour cela, visiblement, les caisses sont vides.

Dassier, Deschamps, Anigo, tous pourris

Vous allez trouver peut-être ca logique de critiquer les dirigeants marseillais sur un blog consacré au Paris-Saint-Germain, mais ce soir, j’ai vraiment été dégoûté de l’attitude du nouveau président de l’OM, de leur entraîneur et du directeur sportif. Encore que, José Anigo, on le connaît, il est très chauvin, aime sa ville et son club, et a l’habitude de tirer à boulets rouges sur le PSG dans n’importe quelle circonstance, donc cela n’est pas vraiment une surprise de sa part.

Par contre, j’ai été vraiment choqué d’entendre Jean-Claude Dassier sur canal +. J’imagine que cet homme est plutôt intelligent après avoir dirigé l’information sur TF1 pendant de nombreuses années. Sachant que des gens sont en train de se battre et de mettre leur vie en danger pour des conneries, il aurait dû réserver ses déclarations pour les jours suivants et apaiser les esprits afin que la situation rentre dans l’ordre le plus vite possible. Au contraire, il a fustigé en direct l’attitude du PSG en les accusant d’avoir tout fait pour reporter le match en emmenant Jeremy Clément dans l’avion alors que celui-ci était contaminé par la grippe A. Or, Clément était guéri depuis vendredi et n’était donc plus contagieux pour ses coéquipiers. Cependant, son cas a été pris en considération pour le report du match, car cela signifiait que l’épidémie étaient en train de toucher tous les joueurs du club parisien. Je l’ai entendu plusieurs fois envoyer des pics en insinuant que Paris était responsable de cette situation cacophonique.

Ce que je pense de l’attitude de M.Dassier ce soir, c’est avant tout une frustration de ne pas avoir vécu son premier classico, surtout que l’OM était en position de force face a un PSG diminué. Il est vrai que ce monsieur a multiplié les bourdes depuis son arrivée au club et qu’il n’a pour le moment pas grand chose à voir avec un président de football. Peut-être a-t-il saisi cette occasion pour envoyer un message aux supporters marseillais pour leur signifier qu’il était de leur côté et qu’il faisait comme, c’est-à-dire insulter les parisiens. on attendait peut-être mieux de la part de quelqu’un qui a autant d’expérience pour manager des hommes.

En tous les cas, l’attitude de Robin Leproux qui est tout aussi peu expérimenté dans le domaine du football a fait plaisir à voir, car on sentait qu’il était bien plus préoccupé par les incidents à Marseille que par balancer des conneries à la gueule de son soit disant ennemi.

Pour finir la soirée en beauté, Didier Deschamps qui fut quand même le capitaine de l’équipe de France championne du monde a cru bon de faire de l’humour en voulant rejouer le match mercredi, sachant que l’équipe parisienne était en quarantaine et qu’il devait reprendre l’entraînement mercredi matin à 10:00. nous n’étions plus à une connerie près …

Interview Robin Leproux

Dans une interview accordée au journal le Parisien, le président du PSG, Robin Leproux a affirmé plusieurs choses intéressantes qui permettent d’avoir des éléments de réponse suite à mon billet d’hier. Dans un premier temps, il exprime son souhait de renforcer l’équipe afin de rejouer les premiers rôles dans le championnat, avec une certaine idée qu’il y a clairement des postes à améliorer. Le président du PSG souhaite ainsi conserver à tout prix ses meilleurs éléments que sont les attaquants Erding, Hoarau, et Sessegnon.

OM-PSG : le grand bordel

Ce dimanche devait avoir lieu le classico OM – PSG. cet événement est très important pour les deux clubs et surtout pour les supporters. Rappelons que l’année dernière le PSG avait été battre Marseille chez eux 4 buts à 2, et avait subi en retour la même humiliation au Parc des Princes en perdant 3-1 face aux joueurs de Erik Gerets.

Le samedi matin, l’état des lieux était largement en faveur de Marseille, puisque l’OM restait sur deux victoires consécutives dont une en coupe d’Europe face à Zurich. au contraire, le PSG est bien mal en point depuis plusieurs matchs en étant incapable de marquer des buts malgré une nette domination dans le jeu face à leurs adversaires. Mais cette semaine a été particulièrement agitée en décimant un peu plus les troupes de Kombouaré puisque Giuly et Sakho ont été atteint par la grippe A. Quand on sait que Makélélé était malade en début de semaine, que Clément était également grippé, et que Hoarau est blessé pour plusieurs semaines, l’équipe type était fortement diminuée pour un choc aussi important.

La Ligue n’a pas souhaité reporté le match samedi soir malgré deux cas avérés de grippe A. Tous les supporters parisiens sont donc partis pour certains dans la nuit de samedi à dimanche, mais, coup de théâtre, dimanche matin de nouveaux tests montrent que Jerémy Clément avait aussi la grippe A, et que deux autres cas étaient suspects dans le groupe. N’ayant pas voulu prendre une décision qui s’imposait la veille, la Ligue décide cette fois-ci de reporter le match à contre coeur. Il est de notoriété publique que cet organisme officiel est peu généreux avec le club parisien, et on imagine bien qu’ils auraient aimé voir Marseille battre largement le PSG, meme affaiblit.

Nous sommes dimanche Midi, le match est reporté, les incidents commencent sur la Canebière.

Incidents grave à Marseille

Après l’annonce du report du match OM – PSG, des incidents ont éclaté à Marseille en plein centre-ville. cela était à prévoir, depuis plusieurs semaines, des groupes violents de supporters s’étaient donnés rendez-vous pour en découdre d’une manière peu sportive. Mais l’annulation de la rencontre a ajouté de lui sur le feu, sachant que 2000 parisiens étaient arrivés dans le sud et qu’il ne comptaient pas repartir sans avoir eu un peu de spectacle. supporters marseillais et bandes des cités ont alors débarqués pour se battre avec leurs ennemis numéros un, et nous avons assisté à des violentes batailles urbaines en plein jour.

Un supporter parisien a même été volontairement renversé par une voiture, puis molesté à terre à coups de barre de fer. Heureusement, des individus des deux camps sont venus à son secours, sans quoi, nous aurions peut-être un mort a déploré ce soir. Il s’en tirera avec une jambe fracturée et sera opéré dans la soirée à la Timone.

Quand on sait la rivalité qui oppose les deux clubs depuis 20 ans, il ne faut pas faire n’importe quoi sous prétexte de préserver les intérêts financiers et le spectacle au détriment de la vie de supporters, même si certains d’entre eux ne sont pas très malins. Au moins, ils se déplacent et sans eux, le football n’existerait pas.