Dassier, Deschamps, Anigo, tous pourris

Vous allez trouver peut-être ca logique de critiquer les dirigeants marseillais sur un blog consacré au Paris-Saint-Germain, mais ce soir, j’ai vraiment été dégoûté de l’attitude du nouveau président de l’OM, de leur entraîneur et du directeur sportif. Encore que, José Anigo, on le connaît, il est très chauvin, aime sa ville et son club, et a l’habitude de tirer à boulets rouges sur le PSG dans n’importe quelle circonstance, donc cela n’est pas vraiment une surprise de sa part.

Par contre, j’ai été vraiment choqué d’entendre Jean-Claude Dassier sur canal +. J’imagine que cet homme est plutôt intelligent après avoir dirigé l’information sur TF1 pendant de nombreuses années. Sachant que des gens sont en train de se battre et de mettre leur vie en danger pour des conneries, il aurait dû réserver ses déclarations pour les jours suivants et apaiser les esprits afin que la situation rentre dans l’ordre le plus vite possible. Au contraire, il a fustigé en direct l’attitude du PSG en les accusant d’avoir tout fait pour reporter le match en emmenant Jeremy Clément dans l’avion alors que celui-ci était contaminé par la grippe A. Or, Clément était guéri depuis vendredi et n’était donc plus contagieux pour ses coéquipiers. Cependant, son cas a été pris en considération pour le report du match, car cela signifiait que l’épidémie étaient en train de toucher tous les joueurs du club parisien. Je l’ai entendu plusieurs fois envoyer des pics en insinuant que Paris était responsable de cette situation cacophonique.

Ce que je pense de l’attitude de M.Dassier ce soir, c’est avant tout une frustration de ne pas avoir vécu son premier classico, surtout que l’OM était en position de force face a un PSG diminué. Il est vrai que ce monsieur a multiplié les bourdes depuis son arrivée au club et qu’il n’a pour le moment pas grand chose à voir avec un président de football. Peut-être a-t-il saisi cette occasion pour envoyer un message aux supporters marseillais pour leur signifier qu’il était de leur côté et qu’il faisait comme, c’est-à-dire insulter les parisiens. on attendait peut-être mieux de la part de quelqu’un qui a autant d’expérience pour manager des hommes.

En tous les cas, l’attitude de Robin Leproux qui est tout aussi peu expérimenté dans le domaine du football a fait plaisir à voir, car on sentait qu’il était bien plus préoccupé par les incidents à Marseille que par balancer des conneries à la gueule de son soit disant ennemi.

Pour finir la soirée en beauté, Didier Deschamps qui fut quand même le capitaine de l’équipe de France championne du monde a cru bon de faire de l’humour en voulant rejouer le match mercredi, sachant que l’équipe parisienne était en quarantaine et qu’il devait reprendre l’entraînement mercredi matin à 10:00. nous n’étions plus à une connerie près …