OM-PSG : le grand bordel

Ce dimanche devait avoir lieu le classico OM – PSG. cet événement est très important pour les deux clubs et surtout pour les supporters. Rappelons que l’année dernière le PSG avait été battre Marseille chez eux 4 buts à 2, et avait subi en retour la même humiliation au Parc des Princes en perdant 3-1 face aux joueurs de Erik Gerets.

Le samedi matin, l’état des lieux était largement en faveur de Marseille, puisque l’OM restait sur deux victoires consécutives dont une en coupe d’Europe face à Zurich. au contraire, le PSG est bien mal en point depuis plusieurs matchs en étant incapable de marquer des buts malgré une nette domination dans le jeu face à leurs adversaires. Mais cette semaine a été particulièrement agitée en décimant un peu plus les troupes de Kombouaré puisque Giuly et Sakho ont été atteint par la grippe A. Quand on sait que Makélélé était malade en début de semaine, que Clément était également grippé, et que Hoarau est blessé pour plusieurs semaines, l’équipe type était fortement diminuée pour un choc aussi important.

La Ligue n’a pas souhaité reporté le match samedi soir malgré deux cas avérés de grippe A. Tous les supporters parisiens sont donc partis pour certains dans la nuit de samedi à dimanche, mais, coup de théâtre, dimanche matin de nouveaux tests montrent que Jerémy Clément avait aussi la grippe A, et que deux autres cas étaient suspects dans le groupe. N’ayant pas voulu prendre une décision qui s’imposait la veille, la Ligue décide cette fois-ci de reporter le match à contre coeur. Il est de notoriété publique que cet organisme officiel est peu généreux avec le club parisien, et on imagine bien qu’ils auraient aimé voir Marseille battre largement le PSG, meme affaiblit.

Nous sommes dimanche Midi, le match est reporté, les incidents commencent sur la Canebière.