Tournoi de Paris : bilan

Le week-end dernier avait lieu le tournoi de Paris avec le PSG, Bordeaux, Rome et Porto. C’était l’occasion pour l’entraîneur du PSG de se mesurer à des grosses équipes et savoir ainsi ce que valait le cru 2010 qui n’est pas bien différent pour le moment de celui de 2009 de l’effectif.

Samedi, contre Porto, le PSG s’est imposé dans les arrêts de jeu 1 à 0 face a une bonne équipe qui a légèrement dominé au milieu de terrain, mais le PSG n’a pas été trop ridicule, même si l’on n’a pas vu un fond de jeu très différent de 2009. Sylvain Armand semblait très en forme, comme depuis les matchs de préparation, mais il est sorti sur blessure. Sa cheville qui a pris un coup, et il sera probablement indisponible pour le début de championnat. L’occasion pour l’entraîneur Kombouaré de rappeler à ses dirigeants l’urgence de recruter un arrière gauche.

Contre Rome dimanche, le PSG a été dominé 1 à 0 en deuxième mi-temps, mais a réussi à revenir au score grâce à Samy Traoré qui a dévié un centre de Erding en fin de match. Espérons que pendant le championnat, le PSG puis revenir au score après avoir été dominé, ce qui n’a jamais été le cas l’année dernière. Mais la vérité des matchs de préparation est toujours bien différente de la compétition nationale à Paris.

Niveau spectateurs, il n’y a pas eu de véritable incidents a déplorer, même si une vingtaine de supporter ont manifesté leur hostilité au plan de pacification des tribunes. Les stewards ont agi pour les faire sortir des tribunes et tout est revenu dans l’ordre. L’affluence a été très légère, avec 10 000 spectateurs samedi, et 15 000 dimanche contre une équipe de Rome qui avait l’air plus alléchante. Néanmoins, avec le nouveau plan du président Leproux, on s’attend à une affluence moyenne beaucoup plus faible que l’année dernière, mais c’est sans doute le prix à payer pour éviter un nouveau des morts.

A noter également la blessure aux adducteurs de Christophe Jallet contre Rome qui est un nouveau coup dur pour la défense parisienne.

Guillaume Hoarau

Biographie de Guillaume Hoarau

L’attaquant du PSG, Guillaume Hoarau est originaire de la réunion, ile sur laquelle il est né le 5 mars 1984. Ce grand attaquant est atypique dans le football moderne. Il mesure 1 m 92 pour environ 80 kilos, ce qui lui permet d’être évidemment très bon de la tête.


Il signe son premier contrat professionnel dans le club nordiste de Le Havre qui évolue alors en ligue 2. Guillaume Hoarau restera quatre-saisons dans ce club où la concurrence est rude au niveau de l’attaque. Afin d’obtenir du temps de jeu, Guillaume Hoarau est prêté à Gueugnon où il inscrira 8 buts en 21 matchs. C’est on peut dire, la saison où l’on a commencé à croire en ses qualités.

Tout s’accélère alors pour Guillaume Hoarau lors de son retour au Havre en 2007. En 38 matchs, c’est-à-dire qu’il fut titularisé pour tous les matchs de la saison de Ligue 2, l’attaquant réunionnais devient meilleur buteur de Ligue 2 en inscrivant 28 buts. A 24 ans, il est tout simplement inimaginable qu’un tel joueur reste en division inférieure. Le PSG qui n’a pas beaucoup de liquidités s’intéresse à son cas et l’achète lors de l’hiver 2006 pour les rejoindre à l’été 2008.

Pour sa première saison au Paris-Saint-Germain, Guillaume Hoarau devient troisième meilleur buteur de ligue 1 avec 17 buts, dont deux contre son ancien club. Sa deuxième saison dans le club parisien est entachée par une blessure qui lui empêche d’effectuer la préparation physique normale pour un joueur professionnel de cette trempe. Plusieurs fois blessé Guillaume Hoarau n’arrivera pas à retrouver son meilleur niveau et inscrira 6 buts sous les couleurs parisiennes. En cette saison 2010, il est toujours au PSG et espère briller à nouveau.

Qualités Sportives de Guillaume Hoarau

L’attaquant réunionnais Guillaume Hoarau possède un profil très rare dans le football français de par sa grande taille et son engagement physique. Avec 1 m 92, il sert d’appui pour l’attaque parisienne qu’il utilise comme pivot lors de la première saison.

Un autre attaquant plus véloce tourne autour de lui et bénéficie de ces déviations de la tête pour essayer de marquer des buts. Guillaume Hoarau est quant à lui très habile de la tête et est capable de faire changer le cours d’un match très rapidement, comme ce fut le cas en coupe d’Europe lors de sa première saison au PSG.

Le joueur réunionnais possède également un bon repli défensif qui intéresse son entraîneur. C’est toujours un plaisir de voir un attaquant faire des efforts pour défendre et soulager son milieu de terrain. Sur les corners, Guillaume Hoarau est également un atout précieux pour éloigner le danger.

Carrière Internationale de Guillaume Hoarau

L’année dernière, Guillaume Hoarau avait connu sa première sélection avec l’équipe de France sous Raymond Domenech. S’il n’était pas entrés en jeu, cela lui avait permis de découvrir les Bleus. Déjà à cette époque, plusieurs personnes pensaient qu’il aurait pu avoir un role à jouer dans une attaque tricolore moribonde qui s’est confirmée en Afrique du Sud.

Avec l’arrivée de Laurent Blanc comme sélectionneur en équipe de France, et ce premier match amical contre la Norvège qui ne pouvait se jouer avec les mondialistes, Guillaume Hoarau a été non seulement sélectionné, mais également titularisé à la pointe de l’attaque. A n’en pas douter, Laurent Blanc compte sur lui, et ce n’est pas par hasard qu’il l’a laissé joué une heure là ou les autres étaient déjà remplacés. D’ailleurs, tous les observateurs sont d’accord pour affirmer que Guillaume Hoarau a effectué un bon match, même si parfois, il fut un peu trop altruiste.

L’avenir Guillaume Hoarau

A 26 ans, l’attaquant réunionnais n’a jamais caché son désir de jouer la fameuse Ligue des Champions. Il aurait souhaité quitter le club parisien dès cette année, et le club allemand de Shalke 04 a effectué plusieurs propositions pour s’attacher ses services. Si Guillaume Hoarau a été très intéressé et aurait voulu rejoindre ce club, on peut imaginer qu’après une bonne saison et de nombreux buts, il mériterait un meilleur club avec une réputation plus forte que Shalke 04.

S’il ne jouera pas la ligue des champions cette année, il pourra tout de même s’exprimer sur les terres européennes avec la ligue Europa. De quoi confirmer son potentiel. Sa cote de popularité pourrait également exploser s’il confirme en équipe de France, et ce pourrait être le jackpot pour le PSG qui pourrait obtenir une indemnité d’environ 20 millions d’euros pour ce grand joueur atypique.

OM PSG le 20 Novembre, et le bordel continue !

Nous avons appris ce jeudi la date à laquelle serait joué finalement le match OM PSG. il s’agit du Vendredi 20 novembre 2016. Alors certes, il n’y a probablement pas de bonne date dans un calendrier aussi chargé, mais on se demande pourquoi faire jouer le match le vendredi sachant qu’une journée de championnat a lieu le samedi et le dimanche.

Par conséquent, les matchs OM-Sochaux et Boulogne – PSG sont reportés au mercredi 2 Décembre, fameuse date à laquelle ne voulait pas jouer Didier Deschamps. Comme rien n’est simple quand il s’agit de Marseille et de Paris, l’entraîneur de Sochaux a fustigé cette décision en faisant un caca nerveux. Paraît-il qu’on écoute pas les petits clubs de province … cela lui a permis au moins d’exister et de mettre son grain de sel lors de ce non-événement qui agite beaucoup le milieu du football.

En tous les cas, nous pouvons remarquer que ce milieu qui draine énormément d’argent est capable de se transformer en un gigantesque cirque en quelques jours, et que les hauts dirigeants ont du talent pour être clowns.

OM-PSG : le grand bordel

Ce dimanche devait avoir lieu le classico OM – PSG. cet événement est très important pour les deux clubs et surtout pour les supporters. Rappelons que l’année dernière le PSG avait été battre Marseille chez eux 4 buts à 2, et avait subi en retour la même humiliation au Parc des Princes en perdant 3-1 face aux joueurs de Erik Gerets.

Le samedi matin, l’état des lieux était largement en faveur de Marseille, puisque l’OM restait sur deux victoires consécutives dont une en coupe d’Europe face à Zurich. au contraire, le PSG est bien mal en point depuis plusieurs matchs en étant incapable de marquer des buts malgré une nette domination dans le jeu face à leurs adversaires. Mais cette semaine a été particulièrement agitée en décimant un peu plus les troupes de Kombouaré puisque Giuly et Sakho ont été atteint par la grippe A. Quand on sait que Makélélé était malade en début de semaine, que Clément était également grippé, et que Hoarau est blessé pour plusieurs semaines, l’équipe type était fortement diminuée pour un choc aussi important.

La Ligue n’a pas souhaité reporté le match samedi soir malgré deux cas avérés de grippe A. Tous les supporters parisiens sont donc partis pour certains dans la nuit de samedi à dimanche, mais, coup de théâtre, dimanche matin de nouveaux tests montrent que Jerémy Clément avait aussi la grippe A, et que deux autres cas étaient suspects dans le groupe. N’ayant pas voulu prendre une décision qui s’imposait la veille, la Ligue décide cette fois-ci de reporter le match à contre coeur. Il est de notoriété publique que cet organisme officiel est peu généreux avec le club parisien, et on imagine bien qu’ils auraient aimé voir Marseille battre largement le PSG, meme affaiblit.

Nous sommes dimanche Midi, le match est reporté, les incidents commencent sur la Canebière.

Incidents grave à Marseille

Après l’annonce du report du match OM – PSG, des incidents ont éclaté à Marseille en plein centre-ville. cela était à prévoir, depuis plusieurs semaines, des groupes violents de supporters s’étaient donnés rendez-vous pour en découdre d’une manière peu sportive. Mais l’annulation de la rencontre a ajouté de lui sur le feu, sachant que 2000 parisiens étaient arrivés dans le sud et qu’il ne comptaient pas repartir sans avoir eu un peu de spectacle. supporters marseillais et bandes des cités ont alors débarqués pour se battre avec leurs ennemis numéros un, et nous avons assisté à des violentes batailles urbaines en plein jour.

Un supporter parisien a même été volontairement renversé par une voiture, puis molesté à terre à coups de barre de fer. Heureusement, des individus des deux camps sont venus à son secours, sans quoi, nous aurions peut-être un mort a déploré ce soir. Il s’en tirera avec une jambe fracturée et sera opéré dans la soirée à la Timone.

Quand on sait la rivalité qui oppose les deux clubs depuis 20 ans, il ne faut pas faire n’importe quoi sous prétexte de préserver les intérêts financiers et le spectacle au détriment de la vie de supporters, même si certains d’entre eux ne sont pas très malins. Au moins, ils se déplacent et sans eux, le football n’existerait pas.