Tournoi de Paris : bilan

Le week-end dernier avait lieu le tournoi de Paris avec le PSG, Bordeaux, Rome et Porto. C’était l’occasion pour l’entraîneur du PSG de se mesurer à des grosses équipes et savoir ainsi ce que valait le cru 2010 qui n’est pas bien différent pour le moment de celui de 2009 de l’effectif.

Samedi, contre Porto, le PSG s’est imposé dans les arrêts de jeu 1 à 0 face a une bonne équipe qui a légèrement dominé au milieu de terrain, mais le PSG n’a pas été trop ridicule, même si l’on n’a pas vu un fond de jeu très différent de 2009. Sylvain Armand semblait très en forme, comme depuis les matchs de préparation, mais il est sorti sur blessure. Sa cheville qui a pris un coup, et il sera probablement indisponible pour le début de championnat. L’occasion pour l’entraîneur Kombouaré de rappeler à ses dirigeants l’urgence de recruter un arrière gauche.

Contre Rome dimanche, le PSG a été dominé 1 à 0 en deuxième mi-temps, mais a réussi à revenir au score grâce à Samy Traoré qui a dévié un centre de Erding en fin de match. Espérons que pendant le championnat, le PSG puis revenir au score après avoir été dominé, ce qui n’a jamais été le cas l’année dernière. Mais la vérité des matchs de préparation est toujours bien différente de la compétition nationale à Paris.

Niveau spectateurs, il n’y a pas eu de véritable incidents a déplorer, même si une vingtaine de supporter ont manifesté leur hostilité au plan de pacification des tribunes. Les stewards ont agi pour les faire sortir des tribunes et tout est revenu dans l’ordre. L’affluence a été très légère, avec 10 000 spectateurs samedi, et 15 000 dimanche contre une équipe de Rome qui avait l’air plus alléchante. Néanmoins, avec le nouveau plan du président Leproux, on s’attend à une affluence moyenne beaucoup plus faible que l’année dernière, mais c’est sans doute le prix à payer pour éviter un nouveau des morts.

A noter également la blessure aux adducteurs de Christophe Jallet contre Rome qui est un nouveau coup dur pour la défense parisienne.